Bordeaux: la recherche d’une location . Gniou.

J’adooore raconter ma vie ( si si si ) et je trouve que ça fait longtemps que je ne vous ai pas fait partager mes dernières petites aventures dignes de ce nom. D’ailleurs, je ne sais même pas à quand remonte le dernier article ou je ne fais QUE raconter ma vie, sans avoir à vous présenter des boîtes toutes gondolées ( qui commencent à valoir une fortune o_o ) et des petits bijoux trop “choupi-trognons” ( je me jette des fleurs, oh oui ! ). Mesdames, mesdemoiselles et messieurs ( mais si mais si, doit bien y en avoir un dans les parages … Comment ça non ? Trop rose ? A pff… oO ) j’espère que vous êtes parés pour un long roman pleins de rebondissements, de frayeeeeurs et de larmes – ou pas.

Donc comme certains d’entre vous le savent, Chichi va déménager. Out cocon familial, place à l’indépendance, la liberté, le ménage, la cuisine, les factures ! Oui, vous avez bien compris, je m’en vais loin. Loin de Paris, des RERs à 110€ le mois, de la populace stressée à te rendre fou, de ma petite ville et de ses gens bizarres
Besoin de changer d’air et Mr a son école qui se trouve être assez loin de nos lieux respectifs d’hibernation ( j’avais envie de caser ce mot là, c’est comme ça et puis c’est tout. J’aime bien le mot “hibernation”. Pas vous ? Non ? Bon en fait, pas plus que ça, et puis je vais me taire parce que je vais finir par faire des jeux de mots à deux balles à cause de Mr qui commence à déteindre sérieusement sur moi – et merde… )

Et vous savez où Chichi va installer son petit nid tout douillé tout beau tout …. *suspense*….A Bordeaux ! Oui oui oui. Pour être franche avec vous, je n’y avais jamais mis les pieds avant il y a… quoi ? 1 semaine ? Et pourtant je me réjouissais d’avance d’y aller, là-bas précisément, ahahah ! Oui je sais, je crains de boudin, ça se trouve, on m’aurait dit Montfort-l’Amaury, j’aurai dit “ouuuais” juste parce que ça sonnait bien, alors que clairement je ne sais pas du tout ou ça se situe ( enfin situait, j’ai quand même fini par aller chercher sur Google Map ahah ) Enfin je savais où se situait Bordeaux hein ? Quand même.

Bref, je vous dis pas la galère pour trouver un appartement… J’ai bien cru qu’on y arriverait jamais et pourtant…

_____________________________________

Mr a reçu une réponse positive comme quoi il a été accepté dans l’école où il avait fait une demande d’inscription. Les dés sont jetés, il faut maintenant se décider sur le sort de nos petites vies… Mais ni une, ni deux, on décide de s’installer ensemble parce que “wahou! c’est trop l’amour fou tu vois ? “( c’est meugnon ! Bon d’accord, c’est pas totalement vrai, mais c’est joli à dire, on dirait un conte de fées comme, et c’est “kiouuul” les contes de fées. Si si. ) Bref, devant s’y rendre début juillet pour des raisons administratives, on s’est dit ” pourquoi pas profiter de l’occasion pour visiter des appartements ? “, parce que bon, choisir un appartement à l’arrache, c’est tout simplement inconcevable.

C’est partie pour l’aventuuuuure !

_____________________________________

Cependant, pour pouvoir visiter des appartements encore faut il avoir des locations en vu, et des rendez-vous de prévus que ce soit auprès d’agences ou de particuliers. Dans un premier temps donc, on se tourne vers les particuliers via Leboncoin.com , Pap.com, Vivastreet.com et d’autres sites trouvables facilement sur le net pour si possible éviter les frais d’agences. Après moult e mails envoyés sans aucune réponse en retour, ça sentait déjà pas bon. Enfin si, on a eu quelques réponses mais toutes négatives car tous les gens souhaitaient une installation quasi immédiate, or, on est libre qu’à partir d’août… Erf.

Bref, gros moment de vide, de douteset de stress avec la reprise du travail ( parce que j’étais en vacances héhé ) qui approchait à grand pas, ça sentait la déprime à pleins nez.

Mais pas de découragement ! On s’accroche !

_____________________________________

Essais infructueux auprès de particuliers, on débute les appels à des agences. Beaucoup de répondeurs, très peu d’offres au final qui correspondaient à nos attentes, et surtout on appelait beaucoup trop tôt pour fixer des rendez-vous.

Deux semaines? ” A non, c’est beaucoup trop tôt, rappeler plus tard. ”
Une semaine ? “Encore trop tôt. Rappeler dans 3 à 4 jours. ”
3 jours avant ? “Désolés, tous nos conseillers sont occupés, les bacheliers ont envahis toutes les agences immobilières. Venez directement dès que vous serez sur place.”

Mauvais timing quand tu nous tiens ! Et oui, veillez à ne pas faire de visites après les résultats de bacs, des écoles de com’ etc. parce que c’est la CATA! Tout part comme des petits pains, un vrai délire, plus le temps de prendre un moment de réflexion, tu vois, tu prends, sinon c’est mort.

Bref, au final ? Un rendez de caser et après bah… On verra sur place.

_____________________________________

Premier pas et premier week-end sur Bordeaux. Découverte d’une magnifique ville où tout peu se faire à pied, avec ses vieux bâtiments en pierre, de la place de la victoire avec vu sur un cours de capoeira improvisé tout en sirotant une limonade, des rues calmes et reposantes adjacentes aux grands axes remplies de boutiques plus que fréquentés – vu les magasins qui me seront accessibles à pied, j’ai peur pour mon porte feuille. Bref, un vrai souffle d’air nouveau.

Mais je ne veux pas seulement m’imaginer y vivre, je VEUX y vivre et pour ça, direction toutes les agences du coin ( beaucoup autour de la place de la victoire, mais il y en a pas mal dans des rues plus loin, c’est d’ailleurs dans l’une d’entre elles qu’on a trouvé notre appartement étant donnée qu’elle n’était pas prise d’assaut par les parents de bacheliers. D’ailleurs c’était mignon de voir tous les petits “nenfants” avec leur papa et maman main dans la main, ahah – bon okay, c’est pas vrai ça non plus. ). Ah oui, je vous ai pas dit, à peine arrivés, le seul rendez qu’on avait réussi à caser a été annulée, et jamais eu de retour, je vous dis pas la déprime que je me suis tapée.

1ere agence : rien.
2eme agence : rien.

Bon on ne désespère pas et on dit bien “ jamais 2 sans 3” ( 2 be 3 or not to be ! Lalala >> je sors ) n’est ce pas ? ;)

3ème agence : Et bim ! Appartement spacieux, dans un vieux bâtiment en pierre, bien situé, et dans notre budget ! Ni une, ni deux, rendez-vous casé en fin d’après-midi ! *cours partout*

Après celle-ci on a du faire au moins 6/7 agences sans grands succès. Bon, on a quand même réussi a caser 2 rendez-vous pour 3 appartements, mais aucun ne me faisait vraiment rêver à part le premier qui me semblait déjà parfait – alors qu’on avait même pas vu une seule photo ahah – le feeling ?

17h30 - heure convenue du rendez-vous, on est au taquet devant la porte de l’immeuble. Première impression plutôt bonne, pas de vis à vis, bâtiment plutôt en bon état. La dame de l’agence arrive, le début de la visite commence… OMG. Du parquet. DU PARQUET ! ( ndlr : chichi rêvais d’avoir du parquet dans son futur chez soi) Une buanderie o_o Une chambre gigantesque, un beau salon, une minuscule cuisine et un petit espace dans le cour intérieur rien que pour nous… Euh on signe où ? Non sérieusement, j’ai cru rêver en voyant l’appartement que je trouve tout simplement parfait. En plus vous savez-quoi ? On a eu un gros gros coup de bol. En fait, à la base, la dame de l’agence était over bookée jusqu’au mardi suivant, or nous on ne restait que jusqu’à samedi, donc c’était mort… MAIS, par chance elle devait se rendre dans l’appartement pour y prendre des photos ce jour là, d’où notre “rendez-vous” si rapide ! Si CA c’est pas le DESTIN.

Cependant, pas de précipitation, on avait encore des visites à faire le lendemain, donc on s’est donnés le temps de réfléchir un peu…

Le lendemain les visites reprennent de plus belles. Première visite, appartement très bien situé, très joli avec poutres et pierres apparentes, chaleureux mais…. beaucoup d’humidité… Aoutch ! Puis je sais pas trop, je crois que j’avais déjà choisi la où je voulais vivre, et de toute façon, l’appartement a été pris peu après donc bon. L’après-midi, 2 visites de prévus, puis finalement qu’une car l’un des appartements avait trouvé preneur, pour au final ne rien visiter du tout car le mec de l’agence n’avait plus les clefs qui ont été prises par un expert… Humhum… Vive l’organisation j’ai envie de dire ! Mais cela veut tout dire aussi… A MOI APPARTEMENT DE RÊVE ~~

_____________________________________

Fait :
- achat mini frigo / congélo / robot multi fonction / fer à repasser ( frais de port offerts sur MisterGoodDeal!)
- envoyer les derniers papiers manquants
- liquider la cuisine à mes parents (à leur demande ahah)

En cours :
- signature du bail *attend avec impatience la lettre*
- vider mon compte courant de toute substance
- acheter pleins de bêtises pour l’appartement ( mais je crois que ça changera jamais de statut xD )

A faire :
- acheter IKEA (oui, je trouve que ça résume bien.)
- se déclarer à la mairie de Bordeaux

Bref, encore pleins de choses à faire car tout n’est pas listé car ça ferait beaucoup trop… Gniou!

_____________________________________

Documents à fournir :

Si vous êtes étudiant avec garant:
- photocopie pièces d’identité de vous et de votre garant
- photocopie carte étudiant
- photo des 3 derniers bulletins de salaire du garant
- photocopie de la dernière avis d’imposition du garant( recto/verso/intérieur)
- photocopie justificatif de domicile

Bwarf, ça c’est du racontage de vie hein ? – que je n’ai pas relu d’ailleurs donc ça doit être bourré de fautes xD
Allez bisous et bonne fin de week-end !

9 Comments on “Bordeaux: la recherche d’une location . Gniou.

  1. et surtout si tu as besoin, pas d’hasitation ! je connais IKEA comme ma poche ! XD D’ailleurs, il va bientôt devenir le plus grande de France ! Et le Cultura qu’on a, c’est le plus grand de France et aussi on va bientôt avoir le plus grand Castorama de France (juste derrière chez mes parents) ! Bordeaux, c’est que du bonheur ! XD Oui, je pouff toute seule devant mon écran en t’écrivant ça ! XD

  2. Et moi je ris comme une guignol derrière le mien XD Youhoooou ! Big Ikea, Big Cultura, Big Casto ! Tu n’emmèneras dit ? Ah, je t’ai pas dit ? J’ai pas le permis XD

  3. Chichi devient une grande fille ! En tout cas, j’espère que vous aurez pas des cafards comme colocataire XD (non, j’ai eu un premier appartement qui au final s’est avéré minable, mais il y avait pas de cafards. Juste de champignons…)

    Mais t’as pas finit de dépenser pour ton petit chez toi. T’auras jamais finit ! Oui, je sais, je suis tellement encourageante !

  4. d’où la proposition ma Chichi ! ^^ Je t’emmènerais pas de soucis (par contre, j’ai une petite voiture ! XD)

  5. C’est du bon, du vrai, du magnifique racontage de vie ça ~ hahaha !
    En retard, mais bon ^^’
    Tu en es où alors maintenant ? Plus le temps pour le blog hein ? :)

  6. where’s the chapter about the day before D-day, the D-day, and the after ???? so many “funny” time, isn’t it ? xD
    et dans la liste des choses à ne pas oublier : un certificat d’assurance d’habitation ;)

  7. C’est juste exactement ce que j’ai vécu fin aout quand j’ai (aussi) déménagé de Paris pour Bordeaux !
    Je viens de découvrir ton blog via le blog de Coline et je suis très contente de cette découverte !
    Bonne soirée !

  8. @Lou – contente que la petite visite sur mon petit blog te plaît ^^ Rolala, copine de déménagement et d’emménagement PARIS-BORDEAUX xD Sinon tu es bien arrivée, pas trop de problème quand même lorsque tu as emménagé ?

Laissez un petit message ?