Concert : Stereophonics

Je sais pas si c’était magiquement mythique ou mythiquement magique, mais cette soirée à l’Olympia était tout simplement mémorable.

stereophonics olympia 2010

Je débarque en fin d’après-midi sur Paris, Place d’Opéra afin d’y rejoindre ma sœur sous les coups de 16h30 histoire de se balader un peu avant le concert, et de repérer les lieux pour ne pas avoir l’air bête jôre “euh… c’est où en fait ?“. Heureusement, il suffisait juste de marcher un peu pour repérer les gros néons rouges “Olympia – Stereophonics“, puis, prise d’une envie de thé vert aux boulettes de tapioca tawainais, direction ZenZoo( je vous conseille d’y aller, le cheesecake au thé vert est super bon – par contre, ça pas grand chose à voir avec les cheesecakes anglais, c’est bien moins lourd ^_^ ) ce qui s’est finalement avéré être une mauvaise idée puisqu’on a eu envie de pipi toute la soirée… Haha.

Bref, après un bref tour au Monoprix – qui personnellement me manque dans mon patelin ! – pour acheter de quoi se remplir la panse, direction l’Olympia ! Alors là, MEMORABLE. On était sur la grande allée principale. Il faut savoir que la salle est sur une route qui lui est perpendiculaire, donc ma sœur me suggéra de couper afin d’y arriver plus rapidement… manque de pot, par je ne sais quel moyen, schmilblick ou ce que vous voudrez, on a fini par tourner en rond et se re-retrouver sur cette fameuse grande allée principale à peine 50mètres plus loin du point de base, pour environs 10min à 1/4 d’heure de marche au lieu de 3 si on était allées tout droit… Ce fut un grand moment de solitude.


kaos-brownusagi04


Arrivée devant l’Olympia, on se retrouve à la fin d’une looongue queue mais heureusement, ils commençaient à faire entrer les gens donc l’attente ne fut pas trop longue. Très bonne surprise, la salle faisait très intimiste – par rapport à l’O2 Arena, le précédent concert des Stereophonics auquel j’ai assisté – et on était devant la scène quasiment (il y avait 10m qui devait nous séparer ) et donc la vue était presque parfaite. Car oui, il y a toujours un bug quand tout semble parfait…

Au début, devant nous se trouvait 2 kékés qui nous gâchaient la vue du haut de leur 1m80 ( en sachant que ma sœur et moi sommes des Minimoys – ainsi que deux autres nanas avec qui on a commencé à papoter et qui s’avère être des fans purs et durs ) et qui ne comptaient pas bouger leur cul ou quoi que ce soit, alors que durant tout le concert, ils sont restés droit comme des piquets. Bref, heureusement, on a trouvé le moyen de se décaler un peu après la première partie ( The Rodeo, c’était pas mal du tout, je verrai bien ça en festival après un truc bien dansant histoire de pouvoir se reposer les oreilles et les jambes :p ).

Et re-manque de pot, un mec débarque d’on ne sait où, et c’est vilain à quel point il puait le parfum, limite, à se demander s’il ne s’était pas vidé la bouteille entière sur lui avant de venir… Heureusement, une autre nana à côté de nous, a eu la gentillesse de nous passer discretos son petit parfum à la mure, que ma voisine s’est empressée de diffuser sur ” l’individu” sans qu’il ne s’en rend compte ! Mouahahah ! ” Hummm, ça sent bon maintenant, comme une petite odeur de mure ! ” .


Deux bonnes nouvelles, après cela :
1- il a fini par partir
2- 21h, le concert allait enfin commencer


Et c’était tout simplement AWSOME ! Comme d’habitude, je n’avais pas accroché au dernier album, car je trouve leur version studio toujours trop retravaillée et manquant d’un petit – gros – quelque chose. En live, rien à voir ! Jamais déçue, ils ont autant fait des titres de leur nouvel album KC & CO ( Innocent, She’s Alright, Uppercut, Could you be the one ? ), que les titres de You Gotta Go there To Come Back ( mon album fétiche ! You Stole my money – très grosse bonne surprise, je ne m’y attendais pas du tout ! -, Maybe Tomorrow – version originale – , Madame Helga, Help Me ) et certains de LSVO et bien sur les titres dont l’absence à la playlist aurait été impardonnable ( traffic, a thousand tree, dakota, local boy, ). Bizarrement, je viens de remarquer qu’ils n’ont fait aucun titre figurant dans l’album Pull the Pin oO’

Bref, le concert se termine vers 22h45 ( au lieu de 22h30, youpie xD ) et direction la boutique histoire de ramener un souvenir, dont un t-shirt taille M (y’avait plus de L T.T J’aime les t-shirts super amples ) qui m’a couté bonbon maaaais bon, ch’uis heureusement quand même. :)

Prochain concert, le 5 mars à Nottingham !
D’ailleurs si des personnes sont intéressées, il nous reste deux places en fosse qu’on revend au prix d’achat ( £30 ) parce qu’on ne sait pas quoi faire avec vu qu’une des nanas avec qui on devait aller nous à lâcher donc voilà ^____^

Pour terminer, ma chanson coup de cœur du dernier album – parce que oui, j’en ai quand même une ^-^ – , 100MPH :



4 Comments on “Concert : Stereophonics

  1. la soeur si svt citée dans cet article

    tu n’étais pas obligé pour le “schmilblick” … trop drôle tout de même !!!! ^___^

  2. Elle est magnifique cette chanson ^-^ J’aurai vraiment aimé l’avoir en live, mais bon… ça sera pour une prochaine fois j’espère !

Laissez un petit message ?