Ma nouvelle phobie : les piqûres

Avant ma grossesse, je n’avais pas peur des aiguilles. Enfin, bon, peut-être un peu, mais sans plus ( je les redoutais car à chaque fois, je n’arrivais plus à me souvenir de l’intensité de la douleur, qui est finalement complètement… inexistante ) . Mais depuis que je dois me faire piquer tous les mois ( dépistage de la toxoplasmose oblige, yeah, je suis trop heureuse ! – c’est de l’ironie hein? ) bah ça va plus du tout ! Non pas à cause de l’augmentation du nombre de piqûres que je dois maintenant faire subir à mon petit corps ( et pour encore 6 mois, yeaaah n°bis ) mais à cause des conséquences de celles-ci et de la manière dont elles sont faites…

Le premier mois, double piqûre.
Un au bras gauche, un au bras droit ( car maintenant, pour connaître ton groupe sanguin, faut que tu douilles double ) . Première piqûre au bras droit, pas de soucis, 5 tubes de sang remplis en quelques secondes, parfait. Seconde piqûre, les choses commencent à se gâter… La dame me pique une première fois, rien ne coule. Elle tord dans tous les sens l’aiguille, me demande de me détendre ( euh, ouais, comment veux-tu te détendre quand une bonne femme te fait mourir du bras ? ) puis au bout d’une minute de torture ( bon peut-être moins), elle décide de retirer l’aiguille et de me repiquer une troisième fois… Et ça coule toujours pas. Donc rebelote, elle tourne l’aiguille dans tous les sens tout en essayant de détendre l’atmosphère ( ouais, c’est ça, cause toujours, tu m’intéresses! ) et par miracle, au bout d’une dizaine de secondes ( qui m’ont semblé une éternité ) c’est enfin sorti ! LIBÉRATION ! Je mis ça sur le manque de pot.

Le second mois, une simple piqûre se transforme en double perforage.
Comme la première fois ça c’était très bien passé avec le bras droit, on a directement attaqué par celui ci. EPIC FAILED. A peine l’aiguille plantée, et les premières gouttes aspirées que… Ma veine éclate. Ahahah ! La je commence sérieusement à soupçonner que quelque chose ne va pas et croise les doigts de toutes mes forces pour pas qu’il n’y ait de problème avec mon bras gauche. Et heureusement, rien à signaler, aussitôt piquée, aussitôt sortie du labo. Et je ne me suis pas faite prier.

Le troisième mois, je déclare mon bras dans le coma ( ça rime en plus ).
Un peu moins confiante, je rentre dans le laboratoire ( je tiens à préciser qu’à chaque fois, j’ai eu des femmes différentes ). Déjà à l’accueil, la pauvre secrétaire douille à trouver mon assurance maladie sur son PC avec mon attestation, et je crois que j’ai du bloquer la place pendant au moins 15bonnes minutes. Ça sentait déjà mauvais, hein ? Puis après quelques minutes d’attente, vient l’heure de la piqûre. Apparemment, les conséquences de ma veine pétée le mois dernier était encore visible sur mon bras droit *kopf kopf* Donc, c’est tout naturellement que la bonne femme attaque le bras gauche. Sauf que voilà, bien que rien n’aurait du arriver puisqu’elle a réussi à tout faire du premier coup, bah elle a tout de même réussi à foirer la piqûre. Mon bras était complètement inutilisable pendant 2 jours tellement la douleur était atroce à chaque fois que je pliais le bras, mais en plus, je me suis retrouvée avec un magnifique bleu, en pleins milieu du bras, qui a pris son temps pour partir…

Bref, voilà, apparemment, mes veines seraient tellement petites qu’à chaque fois, elles luttent pour en trouver une potable… Et je pense que je suis aussi maudite. Je flippe à mort pour la prochaine piqûre que je vais devoir faire d’ici une semaine, je ne sais pas dans quel état je serai, mais vraiment, j’ai peur. Je vais penser à prendre des rechanges au cas où je me ferai pipi dessus, ahah!

HELP ME.

6 Comments on “Ma nouvelle phobie : les piqûres

  1. Arf, ça craint ça… A la limite, demande si elles peuvent te piquer avec une aiguille à ailettes la prochaine fois? Elles sont plus fines!
    Courage en tout cas!

  2. J’ai de toutes petites veines également et comme le dit Quiterie je me fais piquer avec de toutes petites aiguilles à ailettes!
    Sinon elles me piquent sur les mains et ça fait un peu mal sur l’instant mais plus après contrairement au bras!

  3. Moi aussi j’ai connu le supplice de la piqûre mensuelle ! Et déjà que j’en avais horreur avant, franchement j’y allais pas de gaité de cœur. Et puis tu verras que le jour J, il est pas mal non plus question piqûre. Mais bon tu as encore plusieurs mois devant toi.
    Allez courage miss. Prends soinde toi.
    Des bisous

  4. @Quiterie – encore merci Quiterie pour ces précieux conseils :)
    .
    @Lilinaru – oh tiens, je ne savais pas qu’on pouvait piquer sur la main oO’ Merci ^^
    .
    @Lysvb (virginie) – aaaah tu ne me rassures vraiment pas xD Merci en tout cas pour tout ce soutien :) Des bisous !

  5. Ohlala, ça fait tellement peur o___o”
    J’espère que ça va bien se passer pour toi la prochaine fois ^^” (d’ailleurs ça donne envie d’être enceinte :p)

  6. pour les petites veines demande que l’on utilise des seringues pour …bébé car plus adaptées ensuite si les prises de sang sont bien faites tu ne devrais plus avoir de soucis bon courage

Laissez un petit message ?